« LORSQUE LA CHINE S’EVEILLA… » (version 2020)

China_Southern_Airlines_Airbus_A300_Tang

Voilà bientôt deux mois, j’écrivais ici un blog intitulé « LE CORONAVIRUS & l’HOMO CONSOMMATUS » : je vous invite à le découvrir ou à le relire.

Malheureusement, j’avais vu juste et les chefs HOMO CONSOMMATUS se sont encore trompés. Du coup, à ne pas prendre la décision qui s’imposait à savoir suspendre tout trafic aérien entre la Chine et le reste du monde IM-ME-DIA-TE-MENT, ils nous ont infligé la double peine. Résultat, la pandémie se répand et l’économie mondiale déjà bien fragile va chavirer à la sortie. « Diriger, c’est prévoir » dit-on. Certes, ce n’est pas toujours simple mais il y a des fois où il n’est pas nécessaire d’être grand Vizir pour voir arriver un monstre de cette taille !!!

Force est de constater qu’ils se sont tous trompés, les politiques d’une part mais également des institutions comme l’ONU, l’OMS, l’OMC et les autres. Dieu qu’ils me paraissent mauvais, lorsqu’à peine un mois plus tard, je lis leurs déclarations, j’ai honte pour eux et j’ai pitié pour les naïfs qui les croyaient. On en aura vu passer des HOMO CONSOMMATUS spécialistes des virus, de leur propagation et de la recherche, qui venaient à grands coups de termes savants expliquer sur les plateaux des « Guignols de l’Info » que la Chine, c’était la Chine, l’Italie c’était l’Italie, mais que la Fraaaance, c’était autre chose. L’HOMO-CONSOMMATUS Français allait se rendre compte que ses impôts servaient à quelque chose. Notre médecine ceci, notre plan XYZ cela et surtout, le graal : le cran 1, puis 2 puis 3, tout était sous contrôle… Quelques semaines plus tard, alors que ce qui devait arriver arriva, les mêmes (ils n’ont honte de rien), venaient faire la morale : « Restez chez vous, vous ne vous rendez pas compte de la situation ?« , « Barricadez-vous 15 jours (pour commencer) » nous ordonna même un soir le plus grand chef de tous, deux jours après nous avoir expliqué qu’un bon Français devait aller voter. Ne cherchez pas l’erreur, vous l’avez déjà trouvée…

Sauf qu’après le cran 3 c’est panique à bord, c’est Verdun, Hiroshima. D’ailleurs, même si elle savait pertinemment qu’elle prendrait une remarquable déculottée, la ministre de la santé (pour laquelle mon respect reste entier) fit mine de démissionner de son poste, telle le chevalier blanc, pour aller sauver les élections LREM à Paris. Tu parles….

Dans la panique générale, les héros qui sont restés à leurs postes ont découvert :

  1. Que les matières premières pour la pharmacopée étaient importées de Chine (je le savais).
  2. Que notre industrie était dans l’incapacité de produire de toute urgence des simples masques en papier (je savais que notre industrie n’était qu’un lointain souvenir).
  3. Que nous manquons de places et de personnels dans les Hôpitaux (tout le monde le savait vu les diverses cures d’amaigrissement imposées pour faire des économies de budget).

A ce stade, que va-t’il se passer ? Les « autorités« , comme on les appelle, vont essayer de boucher les trous sur le circuit avec des moyens de bric et de broc, alors que, au risque de lasser, je répète qu’il fallait fermer le robinet (en Chine) dès le début !!! Les HOMO CONSOMMATUS vont continuer de rester chez eux, ils vont se faire plein plein de copains avec les réseaux sociaux et sous réserve que la p’tite bête ne nous cache pas quelque chose, elle nous foutra la paix dès la fin du printemps lorsque la température va remonter. On n’attrape pas la grippe (son cousin de virus) en été. D’ici là, l’économie va se casser la figure, des tas d’entreprises vont disparaître. Quant à l’ETAT, à moins de faire tourner la planche à billets quelques tr/mn plus vite, sera dans l’incapacité de tenir les promesses faites au monde du travail par son Chef suprême… Et là, rebelotte : les gilets jaunes, les grèves et toutes les réjouissances dont seuls les Français ont le secret.

NOTRE TOUT PROCHAIN TITRE évoquera le sort des bisounours boboïsants à la campagne (âmes sensibles attention…). N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour une conférence, c’est gratuit et ça met les idées en place !!!

Newsletter