La surconsommation, pollutions

Ces deux sujets n’en font qu’un. On pourrait imaginer que la population multipliée par huit consomme huit fois plus. En réalité, il faudrait appliquer un coefficient de plusieurs fois 10 par habitant selon les pays pour comparer la consommation !!
Le seul PIB mondial par habitant a été multiplié par 20 sur une période de 200 ans ; (par 40 aux États-Unis…). C’est ainsi, que nous polluons tout, partout et quoi que l’on fasse, quoi que l’on dise, toujours plus. Les scientifiques nous préviennent chaque année que le jour du dépassement recule d’environ 3 jours par an, soit de 1 mois tous les dix ans. En 2019, c’était le 29 juillet. Mais, nos transformateurs d’énergies (les machines) grâce aux énergies qu’elles consomment viennent pour l’instant pallier à notre négligente et impardonnable attitude. Oui, impardonnable car maintenant nous savons…

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui le regardent sans rien faire

Albert Einstein

Force est de constater, que rien de réellement efficace ne pourra être entrepris pour arrêter ce naufrage.

Le peu que des pays écologiquement bien-pensants comme le nôtre pourraient faire, serait largement gommé par les peuples qui découvrent les joies de la consommation un ou deux siècles après nous.
Quelle est l’autorité qui pourrait leur dire qu’ils doivent nous acheter les biens d’équipements que nous leur vendons pour faire tourner nos industries, mais qu’ils ne doivent pas les utiliser pour « préserver la planète ? ». En réalité, rien ne sera fait.

Les rapports accablants du GIEC sont commentés 24/ 48 heures après leur diffusion, mais tombent irrémédiablement dans l’oubli année après année. Les COP, sont des mascarades écologiques, les « Grenelles » des bouffonneries. Nos politiques essaient de faire bonne figure dans ce marigot de contradictions et d’incohérences permanentes.

Un exemple ?

Les mêmes personnes qui soutiennent la voiture électrique gesticulent pour obtenir la fermeture des centrales nucléaires. Ils oublient que pour convertir le parc automobile Français, il faudrait probablement doubler le nombre de réacteurs pour recharger nos voitures chaque soir ! Va comprendre…

Dans ma conférence, je démontre que les énergies soi-disant : propres, renouvelables, vertes,( mais aussi intermittentes ), ne pourront jamais remplacer les énergies fossiles (nucléaire inclus)



Newsletter